• Appelez-moi Jack

    Appelez-moi Jack

    Auteur: Sabrina Richard

    Broché: 479 pages

    Editeur : Kirographaires Editions (12 mars 2012)

    Cliquez ici pour acheter le livre

    Appelez-moi Jack

     

    Résumé: Emma Smith, jeune chroniqueuse au New York Times, se lance sur les traces de Jack, un tueur en série, qui vient de kidnapper une fillette dans un musée pour enfants. Très vite, les événements prennent une tournure inattendue. Jack sème des cadavres dans tout New York et prend un malin plaisir à répondre à chaque article de la journaliste, n'hésitant pas à lui envoyer des informations ainsi que ses « trophées ». Le FBI est sur les dents et Emma va devoir collaborer avec les agents fédéraux. Leur plan : entretenir avec le tueur une macabre correspondance, afin de le piéger !

     

    Mon avis: 

    Que dire de cette lecture… Cela faisait un petit moment que je voulais lire ce livre le résumer ainsi que la couverture m’intriguait. Au début nous rencontrons Emma qui sort de l’université et qui veux se faire embaucher en temps qu’illustratrice au New-York times, elle est finalement embaucher (un peu trop facilement à mon gout…) au secteur fait divers mais plus comme femme a tout faire, les photocopies, préparer le café répondre au standard... Puis à peu près un moi après son embauche un appel anonyme est passé au journal, une fillette de 4 ans viens d’être enlevée dans un musée, Emma se retrouve (alors que ce n’est pas son métier…) à aller sur les lieux accompagné d’un collègue photographe afin de couvrir l’évènement, et là sa vie va basculer…

    Celui qui se fait appeler Jack répond à son premier article et lui promet de répondre aux prochains, elle devient contre son gré le lien entre lui et le FBI. Elle se retrouve donc plongée dans l’enquête (je n’ai pas trop compris pourquoi les policiers chargés de sa protection se retrouvent êtres ceux qui mènent l’enquête… En temps normal il y a des policier charger de la protection et ceux qui mènent l’enquête surtout qu’un de ses « protecteur » est spécialiste du comportement donc encore moins logique… mais bon passons)

    C’est après que ça se gâte… car l’auteur nous fait de tel descriptions des scènes de tortures qu’à plusieurs reprise j’ai eu envie de vomir !! La description de certains passage ont été pour moi un supplice à lire et j’ai bien cru que j’allais finir par abandonné ma lecture…

    Se rajoutant a sa des répétitions a tout va et des passages de description (exemple celui d’un hôpital ou alors le moment où elle prépare le repas pas loin de 2 pages sur la recette…) qui trainent en longueurs et qui a mon sens ne servent a rien j’en est meme laisser certainnes de coter en sautant des pages (choses qui ne m’étaient jamais arrivé jusqu’à aujourd’hui)

    Beaucoup critiques des auteurs qui font l’impasse sur certaines descriptions et bien là ils seront servis… !

    Mais j’ai malgré tout persévérer temps bien que mal, si on occulte les scènes morbides, les répétitions et les descriptions (donc une bonne partie du livre) l’histoire en elle-même a du potentiel, je dois reconnaitre qu’il y a eu là un énorme travail de recherche de la part de l’auteur.

    Malheureusement ce livre ne m’auras pas fait vibrer loin de là, surtout quand après tout ce que l’on a lu on voit comment se fait l’arrestation de Jack… Bien trop simple et facile à mon gout surtout quand on sait à quel point il est expérimenter… et du coup le peu d’intérêt que je portais au livre c’est évanouie  et je dois dire que pour un livre qui se déroule a new York on a plus l’impression que l’on se trouve en France encore un point à mon gout un peu décevant.

     

    Mais comme je le dit souvent mon avis n’engage que moi …

     

    Cliquez ici pour découvrir la chronique de ma partenaire "Passion d'écrire"

     

     

     

    « La bibliothèque de Misterkev (blog)Jungle Shadow de la téléréalité au cauchemar »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Décembre 2013 à 09:28

    Eh bien, voilà un avis qui rejoins vraiment bien le mien. Tu as souligné vraiment tous les points qui m'ont posé problème. Déjà, le caractère trop facile de ce livre : Emma qui entre au New-York Time comme on deviendrait caissière à Carrefour (ça ne s'est jamais vu de pouvoir accéder si facilement à un métier dans le journalisme) et qui, à peine un mois après son arrivée, a une brusque promotion grâce à Jack... Jack qui fait des erreurs de débutants en laissant des indices derrière lui pour qu'on le retrouve plus facilement... Franchement, qui y croirait? Comme cet exemple de la seringue dont il enlève le capuchon avec les dents et qu'il recrache par terre, dans le parking ? Quel tueur en série ferait une erreur aussi banale?? Il faut pas non plus nous prendre pour des amateurs... Sans compter, comme tu le dis, que les flics qui sont chargés de l'enquête sont ceux qui la protègent, et que l'histoire d'amour qu'elle développe avec l'un d'entre eux est cliché à mort et grosse comme une maison. Et alors, cerise sur le gâteau, cette fameuse arrestation de Jack, qu'on ne voit pas, mais qui est d'une simplicité énervante !! À croire que l'auteur était à court d'idée... Et tu me rassures, parce que j'ai fait à Sabrina Richard (l'auteur) exactement la même critique que toi : pour un roman qui se passe aux USA, il est beaucoup trop francisé : les réactions des personnages, leurs manières de s'exprimer, les expression etc... sont typiquement françaises ; on ne retrouve pas du tout l'ambiance américaine qu'elle avait voulu bercer, et en ça, son boulot à mal été fait. Autant camper son intrigue en France si elle n'est pas capable d'assumer le côté américain...

     

    Si tu veux voir ma critique, elle est ici : http://passion-d-ecrire.blogspot.fr/2012/11/critique-litteraire-appelez-moi-jack.html

    2
    Lundi 16 Décembre 2013 à 09:36

    Et bien au moin on est d'accord sur toute la ligne :) les répétitions mais surtout les interminables description......... Pas sure d'acheter le 2 ...

    3
    Lundi 16 Décembre 2013 à 09:45

    Je n'ai pas acheté le premier, puisqu'il a voyagé gracieusement (de l'auteur) dans le cadre des livres voyageurs. Je n'achèterai pas ni le premier ni la suite... Je trouve que les idées étaient bonnes, mais elles ne sont pas du tout bien employées par l'auteur... Et puis son manque de gratitude me pousse à ne pas vouloir m'attarder sur sa carrière...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :